日本語EnglishFrancaise中文(简体字)中文(繁體字)한국어  
 
  • Jardin de Hama-rikyu Onshi Teien
  • Jardin de Kyu Shiba-rikyu teien
  • Jardin de Koishikawa Koraku-en
  • Jardin de Rikugi-en
  • Jardin de Mukojima Hyakka-en
  • Jardin de Kiyosumi teien
  • Jardin de Kyu Furukawa teien
  • Jardin de Kyu Iwasaki-tei teien
  • Jardin de Tonogayato teien
Site exceptionnel de première catégorie et Site historique de première catégorie Jardin de Hama-rikyu Onshi Teien
Accueil > Jardin de Hama-rikyu Onshi Teien > Guide

Guide

Map

Point vue

Kamoba

Deux terrains de chasse très anciens disposant d'étangs s'y trouvent : le Koshindo-Kamoba daté de 1778 et le Shinsenza-Kamoba daté de 1791. Les étangs étaient pourvus de fossés étroits pour y piéger les canards sauvages. Attirés par les canards domestiques et le millet répandu sur le plan d'eau, sorte de chasse au leurre, ils étaient alors capturés grâce à des filets.

Kamozuka

Le 5 novembre 1935 fut fondé un tombeau dédié aux âmes des canards chassés.

Pin de 300 ans


En hommage au sixième shôgun Ienobu qui dirigea à l'époque de grands travaux, un pin majestueux fut planté il y a environ 300 ans ; il existe encore aujourd'hui.

Jardin de paeonia suffruticosa et champs de fleurs


Le jardin de paeonia suffruticosa dispose de 60 espèces différentes, soit environ 800 plantes. Au printemps, on peut y apprécier la floraison de quantités de fleurs aux multiples couleurs. La beauté du colza au printemps et des cosmos sulphureus en automne s'épanouissent en créant de magnifiques champs de fleurs.

Escale en bateau-bus

Vous trouverez un embarcadère qui vous mènera d'Asakusa à Ryogoku, d'Odaiba-Kaihinkoen (parc maritime d'Odaiba) à Kasairinkaikoen en passant par Sakurabashi ; petit voyage maritime dans la baie de Tokyo où vous pourrez admirer les 14 ponts de caractère de la rivière Sumida.

Oagariba

L'endroit permettait aux shôguns d'accéder aux bateaux pour embarquer. Une partie des marches fut détruite, et glissa dans la mer lors du passage du typhon Kitty en 1949.

Shinhi no Kuchiyama

Cette petite élévation arificielle de terrain se trouve à proximité d'une écluse qui fait face à la mer. Point de vue qui offre un magnifique panorama sur la Baie de Tokyo.

Shioiri-no-ike


Le seul étang d'eau de mer de Tokyo conservé depuis l'époque Edo. Son niveau, régulé si nécessaire par une écluse, monte et descend au rythme des marées. On y trouve différentes sortes de poissons de mer, comme le mulet à grosse tête, la perche japonaise, le gobie, et l'anguille.

Pavillon de thé Ochaya de Nakajima


Dès sa construction en 1707, ce pavillon recevait les shôguns et leurs épouses ainsi que des nobles venus se détendre dans une atmosphère relaxante grâce à la vue réjouissante du jardin. Le bâtiment actuel est une reconstruction datée du 1983. Aujourd'hui on y sert le Maccha (thé vert) accompagné d'un gâteau japonais. (Hors tarif d'entrée).

Otsutai-bashi

Ce pont entièrement construit en cyprès du Japon, et restauré en 1997, mesure 118 mètres de long, il relie l'étang aux îles Kono-ji-shima et Nakajima.

Calendrier de floraison

Printemps

de mi-mars à début mai
Colza, cerisier Yoshino, prunus lannesiana Wilson, spiraea thunbergii, ortie blanche, taraxacum platycarpum dahlst, corydalis inciasa, glycine, styrax obassia, hosta, paeonia suffruticosa

Eté

de mi-mai à mi-septembre
Lagerstroemia, iris ensata, hortensia, trompette de Virginie, hémérocalle jaune, erythrina crista-galli, pollia japonica, platycodon, cosmos sulphureus

Automne

de mi-septembre à fin novembre
Patrinia scabiosifolia, hibiscus mutabilis, lespedeza thunbergii, osmanthus fragrans, lycoris radiata, cosmos

Hiver

de fin novembre à mi-mars
Erable palmé, chimonanthus praecox, camellia sasanqua, abricotier du Japon, narcissus tazetta, camélia du japon, daphne odora, magnolia liliiflora, forsythia de Paris

 
Documents Télécharger
Allons au Parc
Haut de page
   
A propos de Association Tokyo parc métropolitain
A propos de ce site Copyright(c) Association Tokyo parc métropolitain. Tous droits réservés.