日本語EnglishFrancaise中文(简体字)中文(繁體字)한국어  
 
  • Jardin de Hama-rikyu Onshi Teien
  • Jardin de Kyu Shiba-rikyu teien
  • Jardin de Koishikawa Koraku-en
  • Jardin de Rikugi-en
  • Jardin de Mukojima Hyakka-en
  • Jardin de Kiyosumi teien
  • Jardin de Kyu Furukawa teien
  • Jardin de Kyu Iwasaki-tei teien
  • Jardin de Tonogayato teien
Site exceptionnel de première catégorie Jardin de Rikugi-en
Accueil > Jardin de Rikugi-en > Guide

Guide

Map

Point vue

Naitei-Daimon


Naitei-Daimon est la porte qui permet d'accéder rapidement au coeur du jardin Derrière, sur une esplanade, s'élève un large cerisier à fleurs pleureur.

Deshio-no-minato


Deshio-no-minato, situé à l'est de l'étang est l'endroit conseillé pour bénéficier de l'excellente vue sur l'île de Naka-no-shima à droite et l'îlot d'Horaijima à gauche ainsi que sur Fukiage-hama situé sur l'autre rive.

Imo-yama et Se-yama

Les deux collines artificielles de Naka-noshima sont la représentation allégorique de l'homme (Se, japonais ancien) et de la femme (Imo, japonais ancien). Une pierre Sekirei-ishi évoque le vieux mythe d'Izanagi et d'Izanami sur l'origine du Japon.
L'île de Nakanoshima n'est pas normalement ouverte au public.

Garyu-seki

Garyu-seki (le rocher du dragon endormi) est le nom d'un rocher immergé au centre de l'étang qui rappelle le dos d'un dragon.

Horaijima

Minuscule îlot rocheux en forme d'arc inspiré par le Sinsen-shiso (notion taoïste), qui obéit au modèle Doukutsu-iwagumi (assemblage de pierres évoquant une grotte.)
La stèle de Shirube-no-oka (la Colline de l'initiation)

Sekichu

88 pierres disséminées à travers le jardin signalaient autrefois les meilleurs points de vues. Aujourd'hui seules 32 d'entre elles existent encore.

Takimi-no-chaya

A côté du pavillon coule un petit ruisseau entre les roches. Ce petit courant d'eau éclate contre des pierres qui orientent l'eau (Mizuwake-ishi) et crée une petite chute d'eau, rebondissent quelques gouttes et dont les subtiles touches sonores magnifient le lieu.

Tsutsuji-chaya

Ce pavillon de thé construit en bois d'érable, épargné par la guerre, est l'un des rares témoignages architecturaux de l'époque Meiji sublimé en automne quand les feuilles d'érables changent de couleur.

Fujishiro-toge

Depuis le sommet de la plus haute colline artificielle du jardin (35 mètres), appelée Fujimi-yama, une vue saisissante vous attend. L'origine de ce nom vient du col Fujishiro qui se trouve dans la région de Kíshu (aujourd'hui Wakayama).

Sasakani-no-michi

Ce chemin porte le nom de sasakani-no-michi (sasakani désigne l'araignée en japonais ancien) car il est étroit comme le fil d'une toile d'araignée.

Togetsukyo

Ce pont en pierre baptisé Togetsukyo d'après un poème Waka, évoque la lune traversant le ciel, son ombre et le cri des grues dans le champs. Il est composé de deux grands blocs de pierre qui apportent au lieu une atmosphère solennelle.

Calendrier de floraison

Printemps

Edgeworthia chrysantha, Stachyurus praecox, Camellia du japon, Magnolia kobus, Cerisier à fleurs pleureur, Cerisier Yoshino, Rhododendrons, Corète du Japon, Cornus controversa, Styrax japonica, Deutzia crenata, Rhododendron indicum

Eté

Hortensia, Magnolia à grandes fleurs, Lagerstroemia indica

Automne

Lespedeza, Érable, Camellia sasanqua

Hiver

Chimonanthus praecox, Cornus officinalis, Abricotier du Japon

 
Documents Télécharger
Allons au Parc
Haut de page
   
A propos de Association Tokyo parc métropolitain
A propos de ce site Copyright(c) Association Tokyo parc métropolitain. Tous droits réservés.